Tueuse des mers…

La première Seacolt, n’est pas un projet purement Yema, elle est simplement le fruit d’une commande client.
En 1972, la société Elmic demande à Yema de lui produire une monte de qualité, destinée à la plongée professionnelle, de gros diamètre, lourde, robuste, aisément lisible, précise, automatique et dont la lunette peut être réglée sans ôter le gant. Lire la suite de « Tueuse des mers… »

Publicités